Avenant 3 officialisant le devis RAC0

    Il est finalement sorti au journal officiel le 7 février, mais vous deviez utiliser le devis avec mention du des prothèses low-cost dès le premier janvier.

 

    Nous avons déjà parlé de ce devis. Il est officiellement conforme à ce qui avait été promis.

 

    Parmi les mesures, la diminution des honoraires sur les extractions multiples de dents permanentes qui devait intervenir en 2023 est annulée, il n’y aura pas de baisse ; enfin, si ça ne change pas encore une fois.

 

    Toujours en chirurgie, le modificateur YYYY755 majore de 125 euros l’extraction des 4 dents de sagesse (HBGD038) lorsqu’elle est réalisée en cabinet et non en salle d’op. L’avenant l’annonce (article 4), mais la CCAM note V62 en restreint l’application aux médecins. Nous verrons ce qu’il en est dès le 21 février, date d’entrée en vigueur de la CCAM V62.

 

     Autre mesure, un modificateur pour la prise en charge des handicapés lors des soins nécessitant deux séances ou plus (prothèse). Ce modificateur ne sera pas cumulable avec  YYYY133, soins en une séance.

     Lorsque vous soignerez les personnes concernées, vous devrez à chaque fois remplir (et archiver dans le dossier patient) un formulaire d’évaluation du handicap.

 

 

     Les plafonds d’honoraires seront indexés sur l’évolution des charges des cabinets, selon un barème assez complexe, reposant notamment sur les statistiques d’AGA. (Annexe 19 de l’avis du 7 février 2020)). Si nous nous en tenons à l’expérience douloureuse du prix du beurre, ces plafonds devraient augmenter. Mais Il y a une procédure de la convention (annexe 6 de l’arrêté du 20 août 2018), dite clause de revoyure, qui est là pour minorer certains honoraires. Laquelle de ces mesures sera la plus opérante ?

Février 2020.