LA  nouvelle  convention

     Tous en ont beaucoup parlé. Maintenant, nous allons  voir.

 

     Elle entre en application ce premier avril 2018, soft au début, les plafonds apparaissent, puis seront abaissés progressivement, en même temps que les honoraires réévalués augmenteront.

 

     Les trois paniers de soins prothétiques, grosse nouveauté, seront actifs en conjointe dès le début.

  1. Reste-à-charge zéro (RAC0)
  2. Reste-à-charge modéré
  3. Entente directe libre.

     Chacun avec ses codes CCAM spécifiques.

 

    A noter que les complémentaires, contrairement à nous,  se seront pas tenues de proposer  l'option RAC0 avant janvier prochain.

 

      Dans l'intervalle, à nous d'expliquer au patient :

  •  Que nous lui avons fait un devis pour des soins sans reste-à-charge.
  • Qu'il aura quand même à mettre la main au porte-feuille.

Que du plaisir!

 

     Plus tard viendra un nouveau devis. Le modèle, prévu dès le règlement arbitral, se fait attendre, sans doute en raison de la difficulté de présenter clairement quelque chose de complexe par nature.

 

     Beaucoup de travail administratif  en perspective (traduisez : de frais bureautique) ; et cela n'améliorera pas la qualité des soins, puisque tout ce que la convention nous fera faire, nous pouvions déjà, thérapeutiquement parlant, le réaliser.

 

Nouvelle convention : nous aurons de quoi nous amuser durant un certain temps.