La transmission du cabinet

      Cette transmission concerne 2 personnes : un chirurgien dentiste acquéreur et un chirurgien-dentiste cédant L’acquéreur est en général un jeune confrère qui veut jouer dans la cour des grands ; il peut choisir d’exercer en SEL dès le début. Le cédant peut cesser l’exercice, parce qu’il part en retraite, par exemple ; mais il peut aussi passer en SEL Dans ce cas, c’est la même personne qui cède, en son nom propre, et qui acquiert, au non de sa SEL

 

 

     La transmission du cabinet doit donc être envisagée du point de vue :

  • de la vente et de l’achat,

  • du départ en retraite,

  • de l’entrée et de la sortie en SEL.

 

    Comme le chirurgien dentiste est aussi un employeur, il faut envisager la question sociale.

 

 

Ce jeudi 11 février, le SCDP a organisé une soirée internet sur cette transmission.

 

 

     Le docteur Portugal, notre président, a présenté le syndicat et ses actions.

 

     Le docteur Thorin a traité des généralités .

  • Que vend le cédant, qu’espère acquérir le repreneur ?

  • Faut-il racheter ou créer son cabinet ?

  • Faut-il vendre séparément la patientèle et le cabinet ?

  • Faut-il vendre séparément les murs ?

  • Un cabinet est-il vendable ou non ?

  • Comment en estimer la valeur ?

  • Comment un cédant et un acquéreur peuvent-ils entrer en contact ?

 

 

     Monsieur Sylvain Brochard, directeur d’AGA, a traité des conséquences fiscales de la vente du cabinet et notamment de l’imposition des plus values.

  • Cas de la vente du cabinet (patientèle et matériel).

  • Cas de la vente des locaux.

  • Cas d’exonération de plus value, totale ou partielle.

  • Cas des plus values crées à l’occasion de l’entrée en SEL, dont le paiement est différé à la sortie de SEL.

     Monsieur Brochard recommande de s’y prendre 2 voir 3 ans avant la date prévue de départ en retraite.

 

 

 

     Maître Anne Cécile Faure a abordé l’aspect social de la cession du cabinet (sous l’angle transfert du personnel) que devient l’assistante ?

  • Présentation de points généraux :

Eventuel audit social

Le projet et le personnel : Le personnel peut être réticent à son transfert (Surtout s’il a beaucoup d’ancienneté) - Information des salariés ?

  • Question : l’article 1224-1 du code du travail est-il applicable au projet ?

   -Article 1224-1 non applicable

Conséquences (Pas de transfert automatique des contrats en cours). Possibilité de prononcer des licenciements et ruptures conventionnelles (Plus de « souplesse » pour les différents acteurs)

 

   

  -Article 1224-1 applicable (Article d’ordre public)

    Conséquences (Transfert des contrats en cours avec reprise d’ancienneté sans que les salariés concernés ne puissent s’opposer au transfert dans la mesure où leur contrat de travail n’est pas modifié)

     Conditions d’application de l’article 1224-1 : Lorsqu’il y a transfert d’une entité économique autonome conservant son identité et dont l’activité est poursuivie ou reprise

 

    Une définition légale précisé par la jurisprudence française et européenne

 

    Exposé d’exemples jurisprudentiels

 

    Exposé d’un exemple pratique

 

 

     Recommandation : Il est préférable de se poser cette question de l’application ou non de l’article 1224-1 en amont du projet afin d’éviter d’éventuels contentieux et pour négocier avec un éventuel cessionnaire  

Monsieur Sylvain Brochard:                                                                                                                    Directeur de Gestunion                                                                                                                               7 place Franz Liszt,                                                                                                                            75010 Paris

 

Maître Anne-Cécile Faure :                                                                                                                  Avocate à la cour,                                                                                                                                       3 rue Saint Didier,                                                                                                                                         75116 Paris

février 2021