Commande de feuilles de soins par le site AMELI...

ou comment se faire prendre pour un imbécile par une interlocutrice de l’Assurance Maladie


Début septembre je passe commande de 1000 feuilles de traitement buco-dentaire sur le site AMELI. La commande est validée telle qu’en confirme le détail dans «anciennes commandes».

Passé plus d’un mois sans réponse, je contacte le numéro de téléphone pour information supplémentaire mentionné sur le courrier de la CPAM en indiquant les numéros d’Assurance Maladie et code confidentiel. Là rien ! Le numéro contacté n’est pas en service. La CPAM n’existe plus ??

Obtenant par un autre biais un numéro réservé aux Professionnels de Santé, je suis mis en relation avec une interlocutrice que je dois déranger («Pardon, nous sommes vendredi 15H30 !!»). Y a-t-il encore quelqu’un sur le navire ?

Expliquant l’objet de mon appel «la non-réception de la commande», l’employée de l’Assurance Maladie m’affirme que ma commande n’existe pas. Je me permets de lui signaler que dans le registre « anciennes commandes » du site, celle-ci est bien inscrite sous un numéro de commande. Crime de lèse-majesté !

Vous n’avez pas dû valider» ai-je comme réponse.
- «Mais madame, si je n’ai pas validé comment cela se fait-il que cette commande existe dans vos registres ?».
- Réponse de l’interlocutrice outrée d’une telle outrecuidance : «Mais ne vous énervez pas Monsieur».
- «Mais je ne m’énerve pas, je cherche juste à comprendre d’où vient le problème. Puis-je avoir les coordonnées du service en charge des commandes pour lui faire part de ce problème ?».
- Là, la préposée de l’Assurance Maladie, sûrement prête à enfiler son manteau pour partir, me répond : «Mais vous perdez votre temps, d’ailleurs je vous passe commande de vos feuilles».
Avons nous donc besoin du site AMELI puisque tout se passe par téléphone me dis-je en moi-même ?
- «Madame, permettez-moi à nouveau de vous demander les coordonnées du service en charge de ce type de problème. Je souhaiterais avoir connaissance du fond de l’affaire afin que cela ne se reproduise pas».
- «Et bien, si vous avez du temps à perdre, appelez le 0811 ...».
Avant de conclure cette conversation téléphonique qui démontre un accueil des moins courtois de la part des employés de l’Assurance Maladie, je me permets de glisser à l’oreille de mon interlocutrice : «Si je ne peux compter sur le site AMELI pour commander mes feuilles, vous pensez bien que je vais hésiter à deux fois (et même plus) avant de décider de télétransmettre».

Moralité de l’histoire : les commandes par internet de feuilles de soins : BOF ; les commandes par le bon vieux téléphone : OUI.
La souris pour télétransmettre vos actes : BOF ; le stylo pour les feuilles de soins : OUI.

Jean-Louis Portugal

Président.

27 Oct 2010