Calcul si vous faites la prothèse dentaire au cabinet

Soit vous avez un système CFAO réalisant la prothèse conjointe (CEREC par exemple), soit vous avez un laboratoire intégré. Dans les deux cas, vous n'avez pas de facture de prothèse dentaire.

 

Pour remplir votre devis, il vous faut donc une facture virtuelle. L'administration, comme dans le cas de l'exercice en SEL, s'est penchée sur le sujet.

Cas de la CFAO

C'est le cas le plus simple.

  • Frais fixes:
  1. Probablement avez-vous votre matériel CFAO acquis en leasing. Vous payez un loyer.
  2. Vous payez ensuite le contrat d'entretient logiciel (CERECt-Club).
  3. Vous avez payé des inscriptions à des formations.
  4. Ajoutez les réparations, et les divers frais annexes.

Additionnez le tout, et divisez-le par le nombre de restaurations réalisées dans l'année. Vous avez un fixe par restauration. 

  • Frais variables
  1. C'est ce que vous avez consommé pour le cas que vous réalisez.
  2. Rien ne vous empêche de distinguer les inlays, les facettes, les couronnes... .

Additionnez le fixe par restauration, et les consommables, et vous avez un semblant de facture.

 

Quelques remarques:

  • Le montant que vous obtenez est plus élevé que celui annoncé par le commercial de Sirona, qui ne prend en compte que les consommables.
  • Ne recherchez pas un trop grande exactitude dans votre calcul; l'important est vous puissiez justifier votre calcul en cas de contrôle. En technique classique, il y a aussi une incertitude, puisque partez de l'estimation de ce que la prothèse va vous coûter.
  • Si vous désirez davantage de précision, utilisez le tableur destiné à l'exercice hors-convention pour calculer le coût d'une restauration.  Il faudra divisez le montant lu en B2 par 3 environ et utilier le résultat comme prix d'achat de la prothèse.

Cas du laboratoire intégré

Le calcul est un peu plus compliqué, et vous devrez peut-être mettre votre expert comptable à contribution, mais le principe est le même: vous avez des frais fixes, à partager entre les prothèses réalisées, et des fournitures spécifiques à chaque prothèse.

Simplifiez-vous la tâche: répartissez toutes les fournitures bon marché dans un pot commun à partager entre les prothèses.

                                                                                                               Actualisation janvier 2017