sécurité informatque

!
NOUS AVONS REÇU DES SPAM POUR PROPOSER DES SERVICE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE : Si vous recevez ce genre de message, faites d'abord appel à votre informaticien, il y a de l'arnaque dans l'air.

Règlement européen sur la protection des données informatiques

      Les règles sur l’informatique évoluent : jusqu’à présent, lorsque vous informatisiez vos dossiers patient, vous vous procuriez un logiciel métier (Julie, Macdent) Et vous faisiez une déclaration à la CNIL.

 

     En mai prochain entrera en application un nouveau texte européen, destiné à protéger les personnes physiques (vos patients) à l’égard du traitement automatisé des données les concernant. En clair, vous devez éviter un  acte de malveillance (virus informatique) qui piraterait vos dossiers patients ; il y a d’autres dangers, mais celui-là est le principal.

 

      La Cnil recommande un programme en 6 étapes pour vous mettre aux normes.

  • La première étape (désigner un délégué à la protection des données) est facultative pour les petites structures que sont les cabinets dentaires.
  • Les 4 étapes suivantes sont plutôt du ressort de votre fournisseur informatique, qui aura probablement son délégué.
  • La sixième et dernière (documenter la conformité) : établissez un dossier, avec les interventions de votre fournisseur informatique.

      Concrètement, votre contrat de maintenance du logiciel doit être actif, vous devez avoir un logiciel anti-virus efficace, et les mises à jour de votre système d’exploitation (Windows, IOS) doivent toutes être installées. Ceci est aussi du ressort de votre fournisseur.

 

      Vous trouverez de nombreuses informations sur le site de la CNIL, mais elles sont surtout destinées aux grosses structures qui gèrent de gros fichiers informatiques de personnes.

 

 

      Par ailleurs, nous ne doutons pas que des petits malins envisagent dès aujourd’hui de vous escroquer sur cette mise aux normes, Notamment en vous faisant rétribuer un délégué dont vous n'avez pas besoin,  comme ils le font pour l’accessibilité. A bon entendeur…. Et si vous avez un doute, n’hésitez pas à contacter le syndicat.

Julie, macdent, windows, IOS sont des marques déposée. Nous les citons comme exemple, sans que cela constitue une recommandation.


Police d'assurance risque informatique

     Vous êtes responsable de vos actes, en temps que professionnels de santé, et cela s’étend au domaine informatique. La loi est là pour vous le rappeler.

 

Il y a cinq cas où vous risquez d’voir des problèmes de sécurité informatique :

 

1.       Le simple bug : votre ordinateur, ou seulement une partie de des programmes, refusent de fonctionner correctement ; votre informaticien remettra rapidement tout en ordre. Pensez à faire des sauvegardes, selon ses recommandations

 

2.       L’attaque virale : quelque soit le système, on n’est jamais complètement à l’abri. Un bon antivirus vous évitera la majorité des problèmes. Ici aussi, les conseils de votre informaticien sont précieux.

 

3.       Le vol de données : en général, des fiches de patients. Cela a rompu le secret médical dont vous êtes responsable. Dès que vous vous en apercevez, vous devez le signaler à votre assureur, et aussi à l’Ordre.

 

4.       Le rançonnage : on parle beaucoup ces temps-ci de virus qui cryptent vos donnée sur les disques de vos ordinateurs, et qui vous demandent une rançon (1 ou 2 bitcoins, à environ 6000€ pièce). Avant de faire quoi que ce soit, contactez votre informaticien. Surtout, ne connectez pas les sauvegardes externes sur vos ordinateurs, elles seraient immédiatement cryptées elles aussi.

 

5.       L’E-réputation : on vous a calomniés sur le net. Comme tout est interconnecté, une seule mention se répand sur de nombreux sites.

 

     Les assurances professionnelles ( MACSF, Médicale de France...) ont récemment proposé des avenants aux contrats responsabilité civile professionnels.

 

     Les garanties s’étendent aux 3 derniers cas de sinistres, pour une somme raisonnable (environ 50€/an), comparé au coût de la journée de l’ingénieur système en informatique qui réparera les dégâts.

 

Nous vous conseillons vivement de souscrire à ces avenants.